Huiles essentielles de A à Z

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

 

 

 

 

 

 

Ce qu'il faut savoir !

LES PRÉCAUTIONS

Il est absolument nécessaire de connaître les précautions d’usage lorsque l’on utilise des huiles essentielles.
Ne jamais utiliser de l’huile essentielle pure dans les yeux, sur les muqueuses génitales, nasales ou dans les oreilles.
Attention aux animaux en particulier sur le chat.
Respecter les dosages. (Voir sous dosage)
 

Elles peuvent être !

1. Neurotoxique et abortives se sont des huiles contenant des cétones.


2. Dermocaustiques se sont des huiles contenant des phénols des aldéhydes aromatiques, du citral et du limonène.


3. Photosensibilisantes ou phototoxiques se sont des huiles contenant des coumarines et des furocoumarines.


4. Hépatotoxiques se sont des huiles contenant des phénols.


5. Utérotoniques se sont des huiles contenant des phénols et des aldéhydes.


6. Allergisantes.

Demander conseil!

Pour toutes les personnes intéressées d’utiliser une huile essentielle il est toujours vivement conseiller d’effectuer un test en versant 1 à 2 gouttes dans le pli du coude et attendre une 15 de minutes afin de constater s’il y a une réaction allergique.

D’une manière générale les huiles contenant des cétones sont à proscrire chez la femme enceinte et chez les enfants en dessous de 3 ans.

Bien utiliser les huiles essentielles sont d’une efficacité stupéfiante et sans effets secondaires.
En cas de doute il est préférable de demander conseil à un médecin aromathérapeute.
 

 Attention

La plupart des médecins n’on que très peu de connaissance sur les huiles essentielles, il faudra vous adresser à un pharmacien ou médecins qui travaille quotidiennement avec les huiles !

 

LES DOMAINES D’APPLICATION

1. Parfumerie et cosmétique 40%


2. Agro-alimentaire 40%


3. Industrie chimique 10 à 15 %


4. Médecine avec l’aromathérapie 5 à 10%.

Se soigner par les plantes

On estime dans les milieux scientifiques « spécialiste de l’aromathérapie » que le 75 % des pathologies pourraient être soigné par les huiles essentielles.

 

LES VOIES D’APPLICATION

1. La voie cutanée : En massage local ou intégral
(le dosage ne sera pas le même).

2. Voie orale : C’est une voie idéale à condition de toujours bien respecter les dosages en principe toujours dilués dans du fludol.

3. Voie rectale : Considérer comme la voie royale
(suppositoires respectés les dosages).

4. Voie vaginale : pour les problèmes de la sphère génitale.
(ovules respectés les dosages).

5. Voie olfactive : La plus simple a utilisé soit en diffusion soit en inhalation.

Cette dernière voie est malheureusement trop peu utilisée, nous sommes en train de découvrir les effets prometteurs sur la sécrétion de divers neurotransmetteurs.

 

LES DOSAGES

 

 

1-En massages

Dans un cas d’application locale l’huile essentielles peut-être utilisé pur,
Plus la zone à masser sera grande plus le dosage devras diminuer.

Pour les adultes

A. Entre 3% et 5% pour un effet relaxant confort.
B. Entre 10% à15% pour un effet thérapeutique.
C. Entre 50% et pur pour une application locale

Pour les enfants

Entre 3% à 9% suivant l’âge de l’enfant.
Rien en dessous de 3 ans.

de 3 à 6 ans entre 3% et 6%.

de 6 à 12 ans entre 6% et 9%.

2-Par voie orale

Mélange à 20 % d’huile essentielles dans du fludol
Attention : en dessous de 5 ans pas de voie orale.

Info

Pour les connaisseurs quelques gouttes pur c’est possible !

3-Par voie rectale ou vaginale

 

Pour les adultes

Mélange à 10% dans des suppositoires ou dans des ovules au beurre de karité ou Witepsol

Pour les enfants

Mélange à 3% pour des enfants entre 0 et 2 ans.

Entre 2 et 6 ans mélange à 6%.

Au dessus de 6 ans maximum 10% dans des suppositoires ou dans des ovules.

 

 

 

Copyright 2012 - 2018 /  www.phytotherapie-aromatherapie.ch - E.F.D. Group. / Développé par Rodolphe Moser